Dans le cadre du salon de la photo qui se déroulera du 9 au 13 novembre Porte de Versailles, le 19 octobre dernier la Commission Métier Photo de l‘AFNUM présentait les résultats de l’étude socio vision 2017.

Chaque année, le baromètre photo réalisé par Sociovision pour le Salon de la Photo suit l’évolution des comportements et des attitudes des Français dans leur rapport à la photographie.

Le 19 octobre dernier, la Commission Métier Photo de l’AFNUM présentait les tendances 2017 issues de cette étude.

Réalisée sur un échantillon de 1500 personnes âgées de 15 à 65 ans pratiquants de photos numériques, cette étude d’analyse des comportements des pratiquants de photo permet aux industriels du secteur d’anticiper les tendances de demain et d’identifier de nouveaux relais de croissance.

En 2017, les Français pratiquent cet art au quotidien et n’hésitent pas à partager leur production avec leur réseau. En attente de simplicité, ils ont envie d’essayer des nouvelles choses et montrent également plus d’appétence pour l’innovation.

En synthèse

  • Le compact reste stable, le bridge et l’hybride progressent et le reflex recule pour la 1ère fois depuis 10 ans.
  • La progression du smartphone continue mais seulement 16% des personnes interrogées ne prennent des photos qu’avec leur smartphone.
  • La photographie est de plus plus considérée comme une activité du quotidien et non liée à une occasion spéciale
  • La très grande majorité des pratiquants de photo souhaitent des appareils nomades, faciles, pratiques à transporter
  • La pratique de la photo se combine à une envie de légèreté : succès de la perche à selfie, essor de l’appareil photo instantané
  • Lien social joué par la photo
  • Regain d’intérêt pour l’innovation (émergence du marché des drones  et des casques de réalité virtuelle…)
  • Désir de développer ses aptitudes artistiques (demande de formations, stages ou tutoriels)