APPEL DE PARIS
12 NOVEMBRE 2018
INTERNET GOVERNANCE FORUM

Ransomware, attaques DDOS, hameçonnage (phishing) , malware, ou encore vols de données, fraudes à la carte bancaire, défiguration de site web… autant de pratiques malveillantes dont de plus en plus d’entreprises et personnes physiques font la désagréable expérience.

Les impacts d’une cyber attaque ne sont pas que financiers : paralysant l’entreprise, elles  entravent souvent sa remise en route et l’appauvrisse. Pire, ces actions malveillantes peuvent avoir des conséquences vitales. C’est pourquoi, dès 2013, la France a conduit des démarches pro actives en matière de sécurité vers les opérateurs d’importance vitale sous la conduite de l’Agence Nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI). Avec la Directive sur la sécurisation des infrastructures (mieux connue sous l’appellation directive NIS Network and Information Security de juillet 2016) l’Europe s’est également saisie  du sujet et se donne les moyens de protéger les opérateurs de services essentiels (OSE qui  fournissent un service dont l’interruption aurait un impact significatif sur le fonctionnement de l’économie ou de la société).

Ces démarches ont pour ambition d’élever au juste niveau la sécurité des réseaux et des systèmes d’information, l’Appel de Paris, que l’AFNUM soutien aujourd’hui, donne une envergure mondiale à cette ambition pour sensibiliser l’ensemble des parties prenantes de l’internet afin lutter et de protéger la paix dans le monde virtuel. Car hélas le mode virtuel ne l’est pas : il est le reflet du monde réel, y compris dans ce qu’il peut avoir de moins bon, le dire et agir c’est se donner les moyens de protéger ce bien commun.

L’internet, vecteur de liberté, terrain d’initiatives et d’échanges interculturels n’est pas l’apanage de quelques entreprises ou quelques informaticiens de génie : il est à tous et pour tous. Comme les océans ou l’espace il faut le protéger afin qu’il ne soit pas exploité à des fins malveillantes qui détruiraient la confiance indispensable pour agir et s’exprimer.

Regroupant 60 entreprises qui font les infrastructures et matériels numériques l’Alliance Française des industries du numérique représente le socle des équipements qui participent à l’organisation des réseaux jusqu’aux terminaux, c’est pourquoi, soutenir cet appel nous semble une évidence et un élan politique indispensable à l’accélération de la prise de conscience de notre responsabilité commune.

The Paris Call for Trust and Security in Cyberspace
12 of November 2018
Internet Governance Forum

Ransomware, DDOS attacks, phishing, malware, data theft, credit card frauds, website disfigurement … so many malicious practices more and more companies and individuals suffer from the unpleasant experience. The impacts of a cyber attack are not only financial: paralyzing the company, they often hinder its restart and impoverish. Worse, these malicious actions can have vital consequences.

This is why, since 2013, France has conducted pro-active safety initiatives awareness towards operators of vital importance under the leadership of the National Agency for Security Information Systems (ANSSI). With the Directive NIS (Network and Information Security Directive July 2016), Europe has also take the necessary action and give itself the means to protect the operators of essential services (OSE which provide a service the interruption of which would have a significant impact on the functioning of the economy or society).

These steps aim to raise the level of security of networks and information systems, the Paris call, which AFNUM supports today, gives a global scope to this ambition to raise awareness of all Stakeholders of the internet to fight and protect peace in the virtual world. This so-called virtual world is not: it is the mirror of the real world, including its worse part, talking about it and acting together is crucial to protect this common good.

The internet, vector of freedom, field of initiatives and intercultural exchanges is not the prerogative of some companies or some computer scientists of genius: it belongs to all for all. Like oceans or space, it must be protected so that it is not exploited for malicious purposes that would destroy the trust needed to act and express itself.

Bringing together 60 companies that make digital infrastructures and materials, the Alliance Française des Industries du Numérique (AFNUM) is a French NTA representing the bedrock of the equipment involved in the organization of networks to the terminals, which is why supporting this call seems obvious to us and a necessary political step to accelerate awareness of our shared responsibility.