L’AFNUM répond à la Consultation Publique de l’ANFR

Réponse de l’AFNUM à la consultation publique sur le plan stratégique de l’ANFR

L’AFNUM salue la qualité du plan stratégique élaboré. Nous avons cependant quelques remarques à formuler pour l’enrichir.

Ainsi concernant la 5G, le retard pris par la 4G et la durée de maintien des réseaux 2G et 3G jusqu’en 2020/2025 nous inquiètent quant à la possibilité pour la France et même l’Europe de rester bien placées dans la course de la 5G.

En ce qui concerne la bande 3.4/3.8 GHz, elle doit rester la plus homogène possible au niveau européen et international et éviter un patchwork de contraintes nationales qui la rendrait peu utilisable pour les mobiles. Cette remarque vaut également pour la bande 2.3Ghz.

Pour la bande 26Ghz, il est acté que c’est la bande retenue par le RSPG en raison d’une forte mobilisation des états membres s’opposant à la bande 28Ghz. Nous tenons cependant à encourager la France et l’Europe à reconsidérer leurs positions.

Pour la Bande 470 – 694 MHz, nous soutenons les propositions en ligne avec les décisions européennes et internationales, nous souhaiterions cependant que l’agence puisse également favoriser des tests SDL en France probablement après la libération de la bande 700. Et ce en préservant bien entendu les affectataires actuels de l’audio-visuel.

Pour la bande 900 MHz, là encore nous ne pouvons qu’espérer une harmonisation européenne.

Il en est de même pour les bandes libres adjacentes 862 – 870 MHz, 870 – 876 MHz et 915 – 921 MHz qui sont très convoitées pour les usages IoT.

Pour l’Accroissement des débits et le contrôle du spectre, il est en effet primordial que l’ANFR ait les moyens pour gérer cette demande croissante de résolution de brouillages avec le support de tous les acteurs.

Pour la mesure de l’exposition du public, nous ne pouvons qu’être favorables à tout ce qui va contribuer à rendre compte au mieux de l’exposition. Nous tenons cependant à insister sur le fait que les mesures doivent être réalistes et reproductibles. De plus, les protocoles doivent être harmonisés au niveau européen afin de maintenir la cohérence du marché intérieur européen.

Pour les réseaux privés du futur, il nous parait important d’établir le plan de migration rapidement pour donner de la visibilité aux industriels mais aussi aux utilisateurs de ces réseaux en ayant pour objectif de rester dans une épure la plus large possible, c’est-à-dire européenne à minima. Pour les bandes hautes, le 2.6Ghz TDD nous semblent une option intéressante sans oublier les usages de type IoT privé prévus dans les règlements internationaux. Cela pourrait probablement répondre en partie aux usages des robots de sécurité/maintenance évoqués lors du 2ème atelier.

Cliquer ici pour télécahrger le document

L’AFNUM co-organise avec le MEDEF la soirée France au CES Las Vegas

L’AFNUM co-organise avec le MEDEF la soirée France au Consumer Electronic Show (CES), à Las Vegas, le 5 janvier à 19h à l’Hôtel Paris. La soirée sera ouverte par Pierre Gattaz et Georges Karam, Président de l’AFNUM, en présence d’environ 400 représentants de startups et entreprises présentes, ainsi que des personnalités politiques.

Georges Karam au colloque Spectre et Innovation de l’ANFR

Intervention de Georges Karam, Président de l’AFNUM, au colloque « Spectre et Innovation » de l’Agence Nationale des Fréquences, le 15 décembre : Reprise de ses propos dans un article des Echos :

 » « Nous avons été en retard sur la 3G et la 4G. Il faut que la France ait la 5G le plus rapidement possible pour que toute l’économie en profite », a lancé Georges Karam, président de l’AFNUM, le syndicat des industriels du numérique. »

Communiqué de Presse Photo Numérique

LA PHOTO NUMERIQUE : UN VECTEUR MAJEUR DE NOTRE SOCIIETE,, EN PLEIN MOUVEMENT

Télécharger le Communiqué de Presse

Alors que s’ouvrira le Salon de la photo, du 10 au 14 novembre 2016, les industriels réunis au sein de l’AFNUM
tracent les contours des grandes tendances du marché.

Tout d’abord, la photo n’a jamais été aussi populaire. L’image est devenue aujourd’hui un vecteur majeur de
communication, d’information, d’émotion et de passion. Jamais il n’a été pris autant de photos.

Nous assistons également à une diversification des usages de la photo : depuis la photo facile, utile et parfois
éphémère notamment avec les smartphones, jusqu’à la photo passion, artistique, et même professionnelle,
avec les différents types d’appareils photos. Ces expériences sont complémentaires les unes des autres et
concourent au développement de la culture de l’image, renforçant l’intérêt des consommateurs pour la
pratique de la photo.

Face à ce foisonnement d’usages, le marché de la photo poursuit sa mutation et les fabricants innovent sans
cesse pour répondre aux demandes des consommateurs afin d’apporter une large gamme de solutions de
capture d’images :
· appareils photo : même si les ventes sur l’entrée de gamme migrent en partie vers les smartphones, le
taux d’équipement des appareils « premium » continue à progresser, notamment les reflex, pour des
photos de haute qualité et les hybrides, qui apportent un rapport poids-performances attractif pour
les pratiquants. Ces deux dernières catégories permettent, notamment grâce à leurs objectifs
interchangeables, d’évoluer au fil du temps et de s’adapter à la pratique de la photographie. Enfin, les
appareils photos compacts premium ont prouvé leur dynamisme sur le marché et misent sur la
praticité et la qualité d’image
· usages innovants : les sportcams, segment qui connait une évolution importante avec l’arrivée des
offres 360° et des drones
· smartphones : la photo constitue un axe marketing et technologique important pour les marques de
smartphonesLe public demande aussi de partager les images et les matérialiser. Là aussi, les fabricants multiplient les
solutions, avec notamment :
· connectivité sans fil : les équipements sont de plus en plus dotés de fonctions sans fil (Wifi,
Bluetooth..) pour des partages facilités de photos et de vidéo en ligne et pour les impressions
· services de partage et stockage des images et vidéos
· impression immédiate : avec la photo instantanée ou les systèmes d’impression portable, qui
connaissent une croissance importante
· réalisations d’agrandissements et de livres photo : avec des solutions toujours plus simples et rapides
· impression sur des supports variés : T-shirts, mugs, magnets, papiers peints, etc.

Enfin, le développement des pratiques de consommation d’images, en comptant à la fois les contenus
produits par les utilisateurs et les contenus audiovisuels, génère des besoins de transfert de données de plus
en plus importants. Ainsi, le développement de l’ensemble de l’écosystème de la photo, et plus généralement
du numérique, nécessite la mise en place d’un « socle numérique » (composants, terminaux, équipements
audio-vidéo, appareils photo, systèmes intelligents, réseaux et services associés, etc.) performant et
disponible partout et pour tous.

L’Afnum renouvelle ses instances dirigeantes

L’AFNUM renouvelle ses instances dirigeantes

Paris, le 6 juillet 2016

 L’AFNUM a renouvelé, lors de son Assemblée Générale, son Comité de Direction et son Bureau.

Georges Karam, Président de l’AFNUM

L’Assemblée générale de l’AFNUM a réélu Georges Karam à sa présidence.

 

Georges Karam est Président Directeur Général et Président Directeur Général de Sequans Communications

Georges Karam a fondé Sequans Communications (SQNS, NYSE) en 2003 et devenu son  Président-Directeur Général depuis sa création. Sequans est un leader Français du semi-conducteur spécialiste dans la radio 4G. En 2000, il participe à la création de Pacific Broadband Communications, une start-up Californienne achetée par Juniper Networks fin 2001 où il devient vice-président en charge du business câble. Au préalable, il a occupé des postes de cadre supérieur chez Alcatel-Lucent, SAGEM et Philips. Georges Karam possède un diplôme d’Ingénieur et un diplôme de Doctorat de Telecom Paris. Il est membre Senior de l’association IEEE et a à son actif plusieurs brevets et publications en communication numérique.

  

Le Délégué Général de l’AFNUM est M. Stéphane ELKON.

 

Périmètre et actions de l’AFNUM

L’Alliance Française des Industries du Numérique (www.afnum.fr), représente en France les industriels des Réseaux, des Terminaux, de l’Electronique Grand Public, de la Photographie et des Objets Connectés. L’AFNUM regroupe une cinquantaine d’adhérents.

Notre mission :

·       Etre l’interlocuteur officiel et incontournable des Pouvoirs Publics et des Décideurs Politiques,

·       Etre promoteur d’un écosystème français dynamique et tourné vers l’innovation,

·       Etre un accélérateur du développement numérique en France

Au cours de l’année écoulée, l’AFNUM s’est mobilisée sur un grand nombre de sujets déterminants pour l’avenir du secteur : déploiement des infrastructures très haut débit fixes et mobiles, passage de la plateforme TNT au « tout MPEG4 », internet des objets, évolution du dispositif de la rémunération pour copie privée, questions sociétales induites par l’usage des terminaux mobiles, développement durable, informations et confiance des consommateurs, etc.. Forts de leur connaissance des marchés internationaux, les membres de l’AFNUM resteront actifs pour aider les pouvoirs publics à identifier les leviers de croissance du secteur du numérique, principal moteur de l’économie française.

 

Comité de Direction de l’AFNUM

La composition complète du Comité de Direction de l’AFNUM est la suivante :

–        Georges Karam (SEQUANS Communications), Président

–        Noël Vittori (PANASONIC France), Trésorier

–        Christophe Valentin (OLYMPUS), Secrétaire

–        Eric Davalo (AIRBUS DS SLC)

–        Marie-Laure Daridan (APPLE France), Vice-Présidente Copie Privée

–        Emmanuel Stock (CANON France)

–        Frédéric Geraud de Lescazes (CISCO Systems France)

–        Jean Sbaldi (CONTINENTAL), Vice-Président Antennes

–        Viktor Arvidsson (ERICSSON France)

–        Wladimir Rheims (LG Electronics France)

–        Benoît de Dieuleveult (NIKON France)

–        Marc Charrière (NOKIA France), Vice-Président Réseaux

–        Roberto Mauro (SAMSUNG Electronics France), Vice-Président Terminaux mobiles

–        Baudouin Prové (SIGMA France), Vice-Président Photo

–        Arnaud Brunet (SONY France), Vice-Président Audio-Vidéo

–        Didier Huck (TECHNICOLOR)

–        Ghislaine Alajouanine (VISIOMED)

 

 Pour tout renseignement complémentaire, contacter : Stéphane Elkon au 01.45.05.72.26 selkon@afnum.fr / www.afnum.fr

Inauguration de l’AFNUM

Lancement de la nouvelle organisation professionnelle AFNUM en présence de Madame Axelle Lemaire, Secrétaire d’Etat chargée du Numérique

L’inauguration a eu lieu le Mercredi 17 juin 2015 au CENTRE PIERRE MENDES FRANCE (en face de l’Hôtel des Ministres).

A cette occasion, Madame Axelle LEMAIRE a rappelé l’importance du Numérique en France mais également l’intérêt d’un regroupement tel que l’AFNUM vient de l’opérer.

Visualisez toutes les photos de l’événement en cliquant ici

Création de l’AFNUM

Les industriels des réseaux, des terminaux, de l’électronique grand-public, de la photographie et des objets connectés ont décidé de réunir leurs forces au sein d’une nouvelle organisation professionnelle, l’Alliance Française des industries du Numérique (AFNUM), lors de leur Assemblé Générale du 20 mai 2015.

Cette structure résulte de la convergence numérique des métiers des télécoms, de l’électronique grand public et de la photographie, jusqu’alors représentés respectivement par le GITEP TICS, le SIMAVELEC et l’USPII-SIPEC-SNSII.

Télécharger le Communiqué de Presse

Download AFNUM Press release