GROUPE DE TRAVAIL INTELLIGENCE ARTIFICIELLE

Président(e) : Stéphane NEGRE (INTEL)

Permanent(e) AFNUM : Stella Morabito

Stéphane NEGRE

(INTEL)

L’intelligence artificielle induit une vague de progrès technologiques et économiques, insoupçonnés jusqu’alors, qui promet de résoudre certains des problèmes sociétaux et économiques les plus complexes, notamment en matière de santé, d’environnement, de gestion des énergies, du transport, du travail ou encore de la sécurité des personnes.

Le 29 mars 2018, le Président de la République a présenté sa vision et sa stratégie pour faire de la France un pays leader de l’intelligence artificielle. Cette stratégie s’appuie sur la valorisation de nouveaux talents, sur l’exploitation de bases de données et propose de définir un cadre éthique au développement de l’intelligence artificielle.
Le rapport du député Cédric Villani avait détaillé plusieurs actions prioritaires dans les domaines politique, économique, de la recherche, de l’emploi, de l’éthique et de la cohésion sociale. Pour développer tout le potentiel de cette technologie, la France doit créer un environnement de politiques publiques propre à favoriser l’innovation en matière d’IA, tout en anticipant les conséquences sociétales problématiques. Dans le cadre de ce processus, l’AFNUM et les industries qu’elle représente se proposent de jouer un rôle constructif, informatif et coopératif et de contribuer, en tant qu’acteur responsable de référence, aux discussions stratégiques sur l’IA.

Objectifs

  • Définir une perspective industrielle sur les opportunités et les enjeux liés à l’IA
  • Devenir un interlocuteur de référence pour le gouvernement et les autres acteurs majeurs de l’IA
  • Définir le cas échéant des propositions réglementaires sur les différents sujets phares de l’IA (par ex. accès et propriété des données industrielles, protection de données personnelles, sécurité des usagers et des infrastructures de systèmes intelligents, responsabilités liées aux dommages causés par les systèmes intelligents, propriété intellectuelle…)

Les actions du groupe de travail peuvent inclure :

  • Rencontres avec les acteurs clés des secteurs public et privé impliqués dans le débat sur l’IA
  • Organisation d’évènements publics à même de faire progresser le débat sur des sujets clés pour les membres de l’AFNUM
  • Participation aux consultations publiques et événements organisés par le Gouvernement
  • Interaction avec les organisations européennes et internationales afin d’assurer une cohérence stratégique dans un contexte global